Max Roqueta

Max Rouquette

« La liberté de l’imaginaire »

En 1997, Max Rouquette (1908-2005) dépose à la médiathèque centrale d’Agglomération Émile Zola un fond de 500 titres, constitué essentiellement de manuscrits et de tapuscrits. En 2013, son fils Jean-Guilhem Rouquette enrichit le fonds initial de 1871 lettres, 940 dessins, 7121 feuillets manuscrits, 21 éditions, 1300 photographies… Près de 200 documents, livrets manuscrits, photos, dessins, lettres… sont ainsi présentés pour l’occasion.

Conférences, ateliers, spectacles autour de l’oeuvre de Max Rouquette et de l’occitan vous sont également proposés gratuitement dans vos médiathèques.

 

 4 décembre 2014 – 28 février 2015

Médiathèque Émile Zola de Montpellier

Entrée gratuite

 

(musique du montage : Der Leiermann de F. Schubert)

 

Une réflexion au sujet de « Max Roqueta »

  1. L’enchantement du lied de Schubert répond aux photos de l’exposition Max Rouquette qu’on a pu dire l’enchanteur. Schubert était, avec Mozart, un des musiciens préférés de Max Rouquette. Un excellent montage. Bref, mais efficace, le temps d’un lied. Bien trouvé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *