Archives de catégorie : Reportages

Tignous, c’est la vie

A l’Hotel de région d’Occitanie

On connaissait l’artiste qui associait à un art accompli du dessin un humour  sans limites à l’égard  des fanatiques, des corrompus, de la bêtise. On découvre avec ces témoignages l’homme. Joyeux, amical, tendre, disponible, généreux.                                                                              Juste quelqu’un de bien . Et cela causa sa mort…

Le dessinateur Rousso in England

Le dessinateur Rousso qui nous offre souvent ses dessins drôles et incisifs était l’invité du Cartoonig festival de Hastings.Le JT du OFF y était et Micha Cotte a jeté un regard malicieux sur ces étranges anglais qui fêtent une bataille où les français leur a « mis la pâtée » et qui a installé sur leur trône le normand vainqueur Guillaume le Conquérant.

 

Les intermittents se mobilisent

Au Printemps des comédiens

Le Medef s’oppose à l’accord de branche signée le 28 avril dernier à l’unanimité par l’ensemble des partenaires sociaux du spectacle.INACCEPTABLE.

 

 à l’opéra Comédie

Les intermittents du spectacle informent les spectateurs qui se rendent à l’Opéra. Prochaine étape : La manifestation du 14 juin.       A SUIVRE…

Pour bien comprendre la situation des intermittents lisez l’appel du collectif de personnalités dont Mathieu Amalric, Agnès Jaoui ou Denis Podalidès :

http://www.liberation.fr/debats/2016/06/07/intermittents-la-dangereuse-generosite-de-l-etat_1457927

Découvrez le salon du Jeu de Paume

Il existe à Montpellier un art de vivre du à la douceur du climat, à la richesse de la vie culturelle mais aussi à certains lieux où l’on se sent bien. C’est le cas de ce salon de coiffure où l’on se croirait plutôt dans un salon du XVIIIème siècle. On y converse agréablement, on y rencontre parfois des amis eux aussi attirés par le bouche à oreille, on y découvre des oeuvres d’artistes : peintres, sculpteurs, photographes, artisans d’art, on y déguste un savoureux café italien. Et bien sûr, n’oublions pas l’essentiel, on en ressort joyeux , satisfait du reflet de notre coiffure renvoyé par les miroirs .

Bienvenue chez Sylviane et Giuseppe, « au Jeu de Paume Coiffure. »

 

Mouvements sur la ville 6éme édition

« Cet été, solidaires et engagés dans le mouvement des intermittents, nous avions pris la décision d’annuler les présentations publiques de Mouvements sur la ville #6.
En soutien aux artistes, nous avons choisi de présenter quelques-uns des spectacles prévus, le 6 décembre 2014, à l’espace Bernard Glandier à partir de 15h. »
Mouvements sur la ville : Hélène Cathala, Yann Lheureux, Didier Théron.

 

Jann Gallois présente « P=mg » solo 8 fois récompensé par des prix aux renommés internationales. Une pure merveille. Une danse d’une incroyable énergie, inspirée du hip hop, qui en 17 minutes nous conte l’aventure humaine : Sa lutte pour se libérer du poids – qu’il soit physique ou psychologique – jusqu’à se tenir droit et s’envoler…

 

Selim Ben Safia nous entraine dans une Tunisie en perpétuel mouvement, une lutte incessante entre deux modes de vie, le désir de liberté et l’attachement viscéral à la normalité. Une Tunisie à la limite de la schizophrénie.

 Michèle Murray pour sa chorégraphie « Etudes pour Atlas »(titre en cours) annonce son propos : la notion de « créature ». Ses deux danseuses Marie Leca et Elodie Fuster Puig explorent toutes les possibilités  de manipulation du corps , le sien et celui de l’autre. Un jeu dangereux mais fascinant …

Dans « Blanc Cassé » Hélène Cathala nous offre l’itinéraire d’une artiste en pleine maturité qui assume ses doutes, ses blessures et interroge le monde dans lequel s’inscrit sa danse. D’Afrique du Sud elle ramène ce questionnement fondamental : comment être blanche et disponible à la culture de l’autre. Elle nous rend complice de cette interrogation et, touchés nous mêmes, c’est  avec émotion que nous partageons sa quête.

Qu’est-ce que l’alchimie?

Léon Gineste,  docteur en sciences humaines, maître es sciences et professeur de théologie gallicane ancienne  est héritier de l’enseignement de Mgr Roger Caro, et nommé  responsable par ce dernier de l’enseignement de l’alchimie.  Il nous explique  le lien étroit qui lie depuis toujours la ville de Montpellier à la pratique de cette science qui déchaîne encore les passions.